Me voilà de retour de vacances pendant lesquelles je n'ai pas chômé. Passage à la bibliothèque avant de partir rayon cosmétiques bien sur.
Vacances au soleil, à la plage et à la piscine m'ont fait la peau sèche surtout sur les jambes. j'avais déjà entendu parler de gommage corporel à partir de sucre de canne. J'avais vu ce produit chez Sephora avant de partir en vacances et j'avais retenu l'effet visuel, bien décidée à  reproduire ce produit. Il ne me restait plus qu'à le fabriquer et à le tester. J'ai donce choisi de rajouter de:
- l'huile d'amande douce : pour ses qualités émolientes dans les irritations de la peau, les démangeaisons, les peaux sèches.
- l'huile de jojoba : pour ses qualités :
    . émolientes : pénètre très bien dans la peau et la régénère
   . équilibrantes : à cause de sa parenté avec le sébum
   . protectrices : crée un film non gras qui préserve l'hydratation naturelle de la peau contre les agressions du froid et de la sécheresse
   . anti- inflammatoires:excellente base de sons destinées aux peaux sensibles

La recette :

- 40 g de sucre de canne en poudre
- 2 cac d'huile d'amande douce
- 2 cac d'huile de jojoba

Effet bluffant garanti : agréable  étaler,  frotter sa peau sans l'effet rèche d'un gant de crin et d'une douceur, toucher peau de pèche après... Roaaah. J'ai fait toucher mon doudou après la douche. Voulait plus me lâcher. Il reste un léger film gras sur la peau qu'ilne faut surtout pas frotter avec la serviette mais juste tamponner pour enlever les gouttelettes d'eau. La prochaine fois j'aimerais bien tester la recette avec du miel pour ses propriétés adoucissantes. J'ai utilisé les 3/4 du produit. A suivre...

EDIT du 22/09 : pour un pot de 250 ml (sucre : 176 g, amande douce : 37 ml, jojoba : 37 ml)

EDIT du 24/09 : photos  gommage_corporel                gommage_corporel_2

Puis j'ai fabriqué une crème capillaire. J'ai les cheveux colorés (pour cacher les cheveux blancs) et secs. J'utilisais il y a quelques années la crème nourrissante au beurre de karité de chez Ri-ci-ka. Elle sentait bon la noix de coco puis il y a un an et demi environ impossible à retrouver. J'allais beaucoup chez Sephora jusqu'à ces derniers mois. Mon mari a dû faire tous les magasins de LYON jusqu'à ce qu'on lui annonce que le produit n'était plus distribué. j'ai donc change de marque mais je n'étais pas complètement satisfaite de l'effet obtenu. J'avais quand même les pointes sèches mais j'aimais bien la texture. J'ai donc cherché à reproduire une crème capillaire. J'ai trouvé une recette ici (http://www.canalblog.com/cf/fe/tb?bid=173059&pid=3737009). N'ayant pas de beurre d'avocat, j'ai utilisé de le l'huile d'avocat à la place, qui a les mêmes propriétés.

La recette :
Phase huileuse :                                                                                                                  
- 16 g d'huile d'olive (brillance)                                                                                    
- 10 g de beurre de karité (protection)
-  8 g d'huile de pépins de raisinss (nutrition)
- 20 g de beurre de mangue
- 10 g d'huile d'avocat (fortifiant, assouplissant, hydratant)
- 16 g de cire émulsifiante

Phase acqueuse :
- 125 ml d'eau

Je n'ai pas mis d'huiles essentielles comme la recette d'origine car je débute et je n'ai pas d'huile adaptée aux cheveux. Je voulais d'abord tester la recette avant d'en rajouter ou non.

EDIT DU 24/9 : photo cr_me_capillaire

Mes commentaires :

Je n'aime pas l'odeur de l'huile d'avocat, qui est vraiement très présente ainsi que sa couleur (vert clair) mais je me disais que les propriétés attendues en valait la pein. Après mon shampooing, j'ai laissé posé 1/2 heure, comme me l'avais conseillé ma coiffeuse il y a quelques années. J'ais senti la douceur à la pose. Puis après j'ai rincé. Là, pas de problème : les cheveux sont bien démêlés. Je les sèche à la serviette puis je commence à me sécher les cheveux au sèche-cheveux et à faire mon broshing (je recommence le boulot donc pas question d'avoir la tête ébourriffée). Mais là, je n'arrive pas à les coiffer. Ils sont lourds mais pas secs. je les sèche donc à la main. 2 h après, mes cheveux ont l'air gras et "lourds". je dois donc les relaver. La prochaine fois j'essaye moins longtemps et uniquement sur les pointes. Si quelqu'un à la solution je suis preneuse des bons conseils.

J'avais en préparation depuis 4 semaines du macérat de calendula que je n'ai pas eu le temps de filtrer avant mon départ en vacances. Je l'avais préparé en vue de faire un baume pour les pieds à la menthe poivrée (de Joséphine Ferley).

EDIT DU 24/09 : photobaume_pieds_menthe_poivr_e

La recette :
- Pétales de 24 soucis frais ou 10 g de fleurs séchées
- 75 ml d'huile d'amande douce
- 1 càs d'huile d'avocat
- 20 g de cire d'abeille
- 40 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée

L'huile d'amande douce s'utilise comme émolient de la peau. Elle assouplit et tonifie.
L'huile d'avocat , protectrice, répare les peaux sèches et très sèches. Elle est donc idéale pour les pieds où la peau est très épaisse et très sèche en général.

J'adore l'odeur de la menther poivrée qui a un effet raffraichissant. j'ai frotté mes pieds à la pierre ponce pendant ma douche afin d'assouplir la peau. Puis je les ai séché et j'ai appliqué le baume, très agréable à l'usage. La menthe poivrée cache l'odeur de l'huile d'avocat que je n'aime pas comme je n'ai déjà dit. La suite dans les prochains jours après plusieurs applications.

La semaine prochaine je vous parlerai de mon savon tonique au citron et au pamplemousse. Plus qu'une semaine de cure. J'attends aussi avec impatience ma commande d'arômes chez Patiwizz que j'ai passé début août. Ils étaient en rupture de stock pour un article et m'ont différé la totalité de ma commande après leurs congés. Ils déménagent aussi. N'empêhce que c'est pas très commerçant car ils ont déjà encaissé ma CB. j'ai les boules !!! J''espère que leurs produits seront à la hauteur car j'ai plein d'idées (gels douches, laits corporels, sels de bain...)