Après m'être réapprovisionnée en beurre de karité et autres MP, voici l'histoire de mon "savon à la figue" :

- beurre de karité : 73g
- huile amande douce : 28 g
- huile d'avocat : 28 g (perso j'aime pas l'odeur donc j'essaie de m'en débarrasser comme je peux)
- huile de coco : 80 g
- huile de palme : 80 g
- huile de pépins de raisins : 28 g                                                         
- huile d'olivre : 83 g

Surgraissage : 7 % - lait entier et soude suivant le calculateur THE SAGE plus ajout à la trace de pulpe de 2 figues.

Facteur INS : 143

- Lait mis au congélateur au congélateur jusqu'au stade paillettes (1h30 à 2h). Je surveillais régulièrement donc au bout de 1h30 j'ai vu les pailllettes déjà formées et donc l) vite je prépare ma cuisine (journaux, balance...) et mes MP.
- mon fils ainé (12 ans) me sert d'assistant car lui aussi veut jouer au petit chimiste mais bon pas question de toucher ni de sentir le mélange lait-soude. Pour lui pesage des ingrédients et vérification de la texture de temps en temps.
- mélange de la soude dans le lait pailleté(et non l'inverse) : çà vire au jaune puis au marron (là je croyais que c'était normal).  par contre la soude (ou le lait entier) se mélange mal et j'ai comme des grumeaux blancs qui ont du mal à se dissoudre, bref je continue de mélanger.
- Ajout du mélange lait-soude dans les huiles fondues et là la couleur vire au jaune moutarde tout au long jusqu'à obtenir la trace. Je fouette à la main et je m'impatiente car j'ai mal au bras. au bout de 3/4 d'heure çà a légèrement épaissi. Compte tenue de la couleur pas glop je décide de faire réchauffer le mélange au bain-marie en espérant que cela va accéler la trace (je me dis que foutu pour foutu je vais essayer) et çà épaissit en 10 mn (Il me reste toujours des traces blanches (soude ?, lait ?)).
- a ce moment là je rajoute ma figue que j'avais mise à décongeler avant de mettre mon lait au congélo, je mélange  et çà se liquéfie (merci la soude). Je continue à mélanger et çà réépaissit  (j'avais oublié que j'avais mis mon mélange huile-soude à réchauffer). Je pense que çà à faire cuire la figue, donc vite dans les moules.

Remarques :
- essai sans figue (la couleur est un peu beige)
- essai avec la figue : j'ai du mal à étaler la pâte dans les moules en muffins en silicone que j'ai graissés et là, victoire, la couleur de la figue tient.

Fin de la cure : 14/10/07                                                                                                                        

Après avoir exposé mes problèmes sur le forum des plaisirs de kimitsu, il m'a été conseillé de :
- mettre le lait à congeler la veille dans des moules à glaçons et de les broyer le lendemain
- de placer un récipient qui reçoit le mélange lait congelé + soude dans un récipient plein d'eau rempli de glaçons pour que la soude ne cuise pas le lait (ce que çà a fait finalement pour moi).

Je pense que j'essayerai à nouveau dans quelques temps car je suis décue du résultat mais avec les conseils que j'ai reçus de Hind et de Natisens la prochaine fois devraient être la bonne. après une nuit de séchage la couleur de la figue s'est éclaircit. Snif !!!

j'espère en tout cas vous avoir bien fait rigoler mais si mon expérience peut servir à quelqu'un d'autre, j'en serai contente 

EDIT du 24/09 : photo         savon___la_figue