gif_abricot

Dans la série des fruits d'été, je demande l'abricot. Voici donc la recette du Velouté d'abricot : c'est un lait corporel à base d'huile de noyau d'abricot évidemment.

La recette :

Phase huileuse : 17,2 %

- émulsifiant Ve : 1,5 %

- alcool cétylique : 0,5 %

- huile de jojoba : 2 % (propriétés émolientes et équilibrantes)

- huile de macadamia : 3 %. (nourrissante, restructurante et hydratante). Elle est aussi apaisante et adoucissante.  En raison de son excellent pouvoir de pénétration, l'huile de macadamia prévient efficacement la déshydratation et laisse la peau douce et satinée

- huile de noyau d'abricot : 10 % (propriétés émolientes, nourrissantes)

- vitamine E : 0,2 %

Phase acqueuse : 80 %

- eau de source : 32,3 %

- gel aloé véra : 10 % (propriétés hydratantes)

- hydrolat de petit grain oranger : 30 % (pour l'odeur et la marier avec ma synergie)

- émulsifiant MF : 2,5 %

- glycérine : 5 % (propriétés hydratantes)

- gomme xanthane : 0,2 % (pour la viscosité)

Phase actifs :

- huiles essentielles : 2 %

- géogard : 0,8 %

En ce qui concerne les émulsifiants VE, MF et alcool cétylique, j'ai fait quelques essais (2 autres recettes différentes) avant de trouver les bons pourcentages. En fait il rejoigne les pourcentages indiqués par Michèle sur le lait du voyageur de Catherine mais j'avais trouvé le lait un peu fluide à mon goût sur la photo. La texture évoluant dans les heures qui suivent la fabrication, il est inutile de forcer sur l'alcool cétylique pour épaissir. Il suffit d'être patiente...

Velout__d_abricot_1

Pour la couleur, que je ne voulais pas blanche cette fois, j'ai rajouté du mica noisette au jugé. Les micas ayant tendance à tomber au fond du flacon il suffit de secouer le flacon avant usage pour les répartir à nouveau.

Edit 1 : suite aux commentaires de Patte et Lolitarose, j'ai confondu dans ma hâte l'huile essentielle de petit grain, issue des feuilles et l'huile essentielle d'orange douce issue de la peau des oranges qui, elle, est photosensibilisante.

Edit 2 : suite à la remarque de Vénézia sur le petit grain mandarine, j'avais regardé son blog qui explicait les calculs pour savoir si une formule était sensibilisante ou non. J'avais fait les calculs et avais conclu à la photosensibilisation. Je corrige donc à nouveau mon article.

Le lait contenant des huiles essentielles de petit grain, au vu des doses de petit grain mandarine, le lait est photosensibilisant. Veuillez donc à ne pas l'utiliser en plein soleil.

Velout__d_abricot_2

Analyse en omégas et acide stéarique de la crème "Toucher peau de pêche : 

sur phase grasse (hors émulsifiant) :                

Acide stéarique : 1 %                                 

Oméga 9 : 57,4 %

Oméga 6 : 18,4 %

Oméga 3 : 8 %

Sur 100 % du produit fini :

Acide stéarique : 0,15 %                                 

Oméga 9 : 8,61 %

Oméga 6 : 2,76%

Oméga 3 : 1,2%