Voilà l'article de la crème "Douce nuit" que j'ai faite en début d'année (mi janvier) alors qu'il faisait froid, il neigeait (mon dieu que l'hiver a été long cette année). J'ai la peau du visage sèche et ma peau tiraillaitit. J'ai donc augmenté inhabituellement pour moi la phase huileuse.

Je copie-colle mon article du forum des Céphées suite à une discussion sur la cire olive protection :

"J'ai fais ma crème hier soir et j'en suis bien contente. Je vous mets la recette, la technique et je vous en dis plus après.

Crème douce nuit :

Phase huileuse : 62,7 %
- cire olive protection : 7,5 %
- cire de jasmin : 2 %
- vitamine E : 0,2 %
- huile d'argan : 18 %
- huile de fruits de la passion : 3 %
- macérat de rose sur jojoba : 2 %
- huile de macadamia : 20 %
- huile d'onagre (à rajouter à froid) : 5 %
- huile de rose musquée (à rajouter à froid) : 2 %
- isopropyl myristate : 3 %


Phase acqueuse : 34,5 %
- eau de source : 19,5 %
- hydrolat de jasmin : 15 %

Phase ajouts : 2,8 %
- complexe NFF :2 %
- acide hyaluronique AZ : 02%
- géogard : 0,6 %
- acide lactique pour ajuster le ph

Méthode :
Faire chauffer la phase huileuse (sauf les huiles d'onagre et de rose musquée) à 70 °.

Faire chauffer l'eau à 70 °. (on peut aussi faire chauffer les hydrolats, c'est un choix personnel)

Quand les 2 phases sont à 70°, verser la phase acqueuse dans la phase huileuse et mixer pendant au moins 5 minutes. Là, ma phase crème était bien émulsionnée et quand j'ai commencé à la remuer à la spatule pour la faire refroidir, l'eau à commencer à remonter. j'ai donc mis mon bécher dans un bain-marie d'eau froide et j'ai remixé. L'émulsion s'est reformée (ouf).

j'ai attendu que la crème refroidisse (19 °) avant de rajouter mon hydrolat de jasmin, (mixer), mes huiles d'onagre et de rose musquée (dernier coup de mixer),ajustement de l'eau évaporée avant de faire les ajouts (complexe NFF, acide hyaluronique et géogard). touillage à la spatule. ajustement du ph à 5 avec 2 gouttes d'acide lactique.

Là où j'ai fait la bêtise, c'est de mettre ma cire de jasmin à chauffer dans ma phase huileuse. J'aurai dû la mettre à chauffer à part et la rajouter à 60 °.


Mes commentaires :

J'ai eu un peu peur au début car le mélange avait du mal à "prendre". Je crois que le secret est de bien chauffer à 70 ° et de refroidir ensuite rapidement pour que ça prenne correctement. (enfin c'est mon avis)

Je l'ai testé hier soir et il a fallu que je masse mon visage pour que la crème pénètre correctement sans laisser de trace huileuse sur mon visage. Sinon texture impeccable à part que c'est vraiment riche mais il me fallait bien ça car ce matin au réveil pas de sensation de tiraillement contraire à d'habitude (il y a seulement quelques mois que je mets de la crème de nuit et encore pas tous les soirs, quand ma peau me le fait sentir ce qui est de plus en plus fréquent surtout par ce froid). J'ai été conduire mon mari à la gare ce matin et après la douche, je n'ai pas eu le temps de me nettoyer la peau car il fallait déneigner la voiture puis détour dans un magasin pour acheter des jus de fruits pour l'anniv de demain. pas de sensation de tiraillement. ma peau est douce.

au retour, nettoyage de la peau et crémage avec ma crème de jour qui contient 20 % de phase huileuse (sans l'émulsifiant) et au bout de 3h j'ai la peau qui tiraille.

Mes conclusions : j'ai vraiment besoin de nourrir ma peau avec une phase huileuse plus importante et pour l'instant la cire olive protection (qui n'est autre que l'olivem 900 INCI : sorbitane olivate) me convient en crème de nuit. (j'ai pas le temps le matin de me masser autant, je suis du genre à me lever à la dernière minute).

je n'ai pas mis d'huiles essentielles car j'ai ciblé les huiles pour peau sèche, anti âge avec des actifs hydratants (complexe NFF) et de l'acide hyaluronique pour combler les rides (j'en utilise depuis peu et je vois une nette différence sur la ride du sourire qui s'était formée depuis cet été: elle a quasi disparue)."

Si c'était à refaire, j'utiliserais un co-émulsifiant parce qu'au bout d'un jour et demi, j'ai eu un relargage d'huile. Il fallait donc que je "touille" ma crème tous les jours.

Le vent, le froid, la neige ayant été bien au rendez-vous en ce début d'année, j'ai même pu utiliser cette crème en crème de jour. Ma peau a été bien nourrie et plus de sensation de tiraillement mais le printemps ayant enfin décidé de s'installer (on y croit), cette crème visage est devenue trop riche pour ma peau. Moune nous ayant parlé du site de vente de Copaïba, j'ai décidé de sauter le pas pour de nouveaux ingrédients sitôt ma première paye arrivée.