Voilà  cinq semaines que j'ai réalisé ce savon et j'ai dû attendre qu'il soit bien sec pour pouvoir le manipuler. Il était encore beaucoup mou les deux premières semaines et je vais vous dire pourquoi afin que vous ne fassiez pas la même bêtise.

Tout d'abord une tite photo :

Le_Fraisier

J'ai enfin réussi a inséré un commentaire sur mes photos : ma marque de fabrique. J'en profite pour vous informer que je changerai le titre de mon blog à la rentrée : il s'appellera " E.D.R. Créations "

Puis la recette :

  • huile d'olive

  • huile de coco

  • huile de ricin

  • ajout de pulpe de fraises du jardin non traitées et congelées au préalable, rajoutées à la trace : 100 g

  • lait de chèvre et eau 50% - 50%

  • coloré à l'argile rouge

  • INS : 157

  • teinture de benjoin pour fixer l'odeur des huiles essentielles

  • Synergie d'he (3%) :

Note de tête : orange douce, petit grain bigarade

Nôte de coeur : géranium rosat, bois de Hô

Note de fond : absolue de vanille (j'ai diminué la dose par rapport au savon coquelicot car je ne voulais pas que cette odeur soit prédominante)

passons maintenant à la critique :

  • le savon a eu dû mal à sécher au début car comme je l'ai précédememment dit sur mon savon "Gentil coquelicot" quand on rajoute du liquide à la trace il faut diminuer le liquide de dissolution de la soude sinon votre savon va mettre plus de temps à sécher. Ici ce n'est pas un liquide mais de la purée de fraises qui a été rajoutée. Les fraises contiennent une grande partie d'eau naturellement et comme en plus cette année il a beaucoup plus, mes fraises étaient gorgées d'eau.

Ne pensez pas que je n'ai pas retenu les conseils que je vous ai donné, les savons à la fraises étaient déjà faits. Je pense que 20 % de liquide serait suffisant et je viens de réaliser un nouveau savon à base de pulpe de fruits (va falloir encore attendre pour la confirmation de mes soupçons). Je crois que cette technique s'appelle la technique de la réduction d'eau et je sais que Zembiloba en parle sur son blog. J'irais faire un tour sur son blog et je mettrai un lien si c'est de cette technique dont je vous parle.

Je mets en garde les novices car réduire le liquide de dissolution (eau, lait, jus de fruits, infusion...) fait un mélange liquide/soude beaucoup plus concentré et donc plus dangereux à manipuler. Attendez d'être plus expérimentée pour vous lancer dans cette technique.

  • le savon a la couleur rouge qui se rapproche de la purée de fraises mais je préfèrerais l'idée que je veux lui donner en 2009 pour un savon plus girly. (ben oui les fraises c'est fini pour cette année)

  • Il mousse !!!! (ça j'avais déjà testé la semaine dernière hi hi !!!)

  • Les grains de fraises ont un petit effet exfoliant et sans le savoir j'ai trouvé le bon dosage : 100g de pulpes pour 353g d'huiles

  • Quant à son odeur, je ne saurais vous la décrire précisément car je ne suis pas un "nez" mais l'odeur me plait et c'est bien là le principal. L'odeur de l'absolue de vanille n'est pas "présente" comme dans le savon "Gentil Coquelicot" mais elle doit renforcer les autres (normal pour une note de fond)

  • La collection 2009 a déjà été pensée et sa nouvelle robe prévue. Il me manque un moule en forme de petits fruits, pour faire des incrustations. Si vous avez ce genre de moule et que vous n'en voulez plus, faites-moi signe.

Les voilà emballés : je les ai un peu retaillés car je les avais coupé avec un petit couteau et la lame n'avait pas atteint le haut du savon et quand je l'ai retourné il s'est coupé de travers. J'ai fait mieux depuis celui-là (voir mon savon Lavande Bleuet). Ils sont emballés dans du papier de soie rouge mais je suis tombée en panne de papier. Il y donc un orphelin (pour l'instant).

Fraisier_emball_

Je vous avait dit que je m'étais éclatée en faisant mes étiquettes de confitures de fraises (depuis j'ai trouvé mieux et plus rigolo pour les confitures)