Dans la même lignée que le beurre corporel framboise, j'ai eu envie de faire un gommage corporel gourmand.

J'ai retenu comme principaux ingrédients de l'hydrolat de cassis (pour l'odeur), de l'huile de pépins de framboises, des pépins de framboises (pour gratouiller) et de la poudre de framboises (pour le côté girly).

J'ai utilisé du beurre d'amande qui me restait encore en stock (le prochain a été fait "maison" bien que mon stock ne soit pas fini) pour le côté nutrition de la peau.

Côté émulsifiant, j'ai choisi cette fois la cire émulsifiante, que j'ai eu tant de mal à dompter dans des crèmes et des laits. Je voulais un gommage qui tienne "bien" en mains et donc la cire, en plus du beurre d'amande a bien joué son rôle.

Pour que le gommage ne soit pas trop gras à l'application, j'ai rajouté de l'alpha (tensioactif) qui permet un rinçage sans laisser cette sentation de graisse sur la peau.

La recette : 

Phase huileuse : 35,2 %

  • beurre d'amande : 24 %

  • huile de pépins de framboises : 6 % (à rajouter à froid)

  • cire émulsifiante : 5 %

  • vitamine E : 0,2 %

Phase acqueuse : 49 %

  • eau de source : 29 %

  • hydrolat de cassis : 15 % (j'ai diminué le pourcentage, l'ayant trouvé un peu fort dans le beurre corporel framboises)

  • glycérine : 5 %

Ajouts : 15,8 %

  • pépins de framboises : 6 %

  • poudre de framboises :  4 %

  • alpha : 4 %

  • bisabolol : 1 %

  • géogard : 0,8 %

Mode opératoire :

Laver votre matériel, surtout les pas de vis des pots et des couvercles à l'eau savonneuse et rincer.

Faire stériliser le matériel avant toute utilisation (10 minutes à l'eau bouillante avec du vinaige si votre eau est calcaire ou à froid avec des comprimés (rayon bébé) pour le plastique ou encore en le désinfectant à l'alcool et insister bien encore sur les pas de vis)  et se laver les mains.

Faire chauffer la cire émulsifiante, le beurre d'amande et la vitamine E à 70°C dans un bain-marie.

Faire chauffer l'eau de source et la glycérine à 70°C dans un bain-marie.

Quand les 2 phases sont à même température, verser la phase huileuse dans la phase acqueuse et mixer pour faire prendre l'émulsion. L'émulsion prend rapidement et épaissit (de mémoire car il y a plus d'un mois que j'ai fait le gommage). Continuez de touiller à la maryse pour faire refroidir. Quand l'émulsion atteint environ 40 °C, ajuster le poids en eau, rajouter l'hydrolat de cassis (même réflexion que pour le beurre corporel framboise, pour préserver l'odeur).

Dans un mortier en porcelaine stérilisé (acheté 5 € chez Carrouf) (ou autre récipient qui passe au four), mettre la poudre de framboise. Si la vôtre est compactée, la broyer finemement au pilon puis passer le mortier, le pilon et la poudre au four pour stériliser la poudre de framboises. J'ai lu ici et là que certaines se plaignaient de préparation qui moisissaient en incorporant des poudres de fruits. Je ne suis pas certaine que le problème vienne uniquement de celà. Dans le doute, je stérilise au four. Je dirais, toujours de mémoire que j'ai dû mettre 5 minutes à 140 °C pour 5 g de poudre (température indiquée par Vénézia sur son article sur l'amidon).

framboise1

Incorporer petit à petit l'émulsion dans la poudre de framboises pour ne pas créer de "grumeaux" (j'ai pensé à ce moment là à une recette de cuisine quand on ajoute de la farine).

framboise_2

Il est beau ce rose, n'est-ce pas ?

Rajouter l'huile de pépins de framboises, l'alpha, le bisabol (voire mon article sur le beurre corporel framboise), les pépins de framboises et enfin pour terminer le géogard. Ajuster au besoin le ph à l'aide d'acide lactique.

framboise_3

Mettre en pot avant que l'émulsion ait complètement épaissie. Laisser refroidir complètement la préparation avant de fermer le pot (la chaleur dégage de la condensation qui se retrouve sous forme de goutelettes sous le couvercle et qui vont donc contaminer la préparation à la longue et provoquer la moisissure). Pendant que votre préparation refroidit, faire une zolie étiquette.

framboise_4

J'oubliais le mode d'emploi : masser le corps en insistant sur les zones rugueuses, se rincer. La peau est nourrit et lavée grâce à l'alpha.

Objectifs atteints : l'odeur, la couleur, la texture.

A améliorer : les 6 % de poudre de pépins de framboise ne semblent pas suffisants (pour ma part) pour exfolier toutes les peaux mortes. Je l'ai testé sur le visage et la texture des grains semblent correspondre davantage au visage qu'au corps. Et vous vous l'utilisez comment et à quel pourcentage la poudre de pépins de framboises ?

Note : peut mieux faire (ça sent la rentrée des classes, hi hi !!!)

Je vais essayer dans les prochaines recettes de vous mettre les caractéristiques en omégas de mes préparations (suite à mon article "les omégas et la peau" qui m'a permis de faire un bon en avant dans le choix des pourcentages de mes préparations). Je peux ainsi comparer d'une préparation à l'autre le pourquoi du comment de ce qui est bien et pas bien, niveau texture et m'améliorer encore et encore.

Analyse en omégas et acide stéarique du gommage corporel framboisine : 

sur phase grasse (hors émulsifiant) :                

Acide stéarique : 16,38 %                                 

Oméga 9 : 59,76 %

Oméga 6 : 25,34 %

Oméga 3 : 4,45 %

Sur 100 % du produit fini :

Acide stéarique : 4,91 %                                 

Oméga 9 : 17,93 %

Oméga 6 : 7,60%

Oméga 3 : 1,34 %